Journal de Chambly – L’hôtel de l’horreur

Journal de Chambly – L’hôtel de l’horreur

L’hôtel de l’horreur

Mardi 12 octobre 2010 – Journal de Chambly

Par: Julie Quévillon-Mantha


Je n’aime pas trop avoir peur. En fait, en général, j’évite les films d’horreurs et les endroits lugubres. Quand on m’a proposé de visiter Lhotel 54 à Sabrevois, je crois que je ne savais pas dans quoi je m’embarquais. Lhotel 54 est une maison hantée intérieure ouverte toute l’année. Les amoureux de l’Halloween peuvent donc continuer à avoir peur et à rencontrer des monstres même après le mois d’octobre!

À l’entrée de l’hôtel m’attendent différents personnages plutôt effrayants. Je ne sais pas si je dois leur faire confiance ou pas. Sur sa chaise berçante, une dame ensanglantée interpelle les messieurs pour savoir si sa nouvelle robe (ensanglantée et un peu sale) est belle. Elle tient une créature étrange qu’elle appelle bébé. Je tourne la tête et j’aperçois le tableau des «poules mouillées», depuis octobre 2009, 175 personnes sont ressorties avant d’avoir complété le parcours de Lhotel 54.

Évidemment, avant de commencer, il y a une petite vidéo sur les règles de sécurité dans les corridors. Une âme nous précise l’importance de ne pas courir, de ne pas toucher aux âmes et surtout de ne pas utiliser de briquet pour s’éclairer dans le noir au risque de devenir nous-mêmes une âme.

J’entre donc pour rencontrer le barman. Il n’y a pas de doute, il vient de boire un liquide extrêmement rouge. Je suis accompagnée par d’autres journalistes. Le barman nous pose des questions et nous ne sommes pas trop certains de ce que nous devons répondre. Peu importe, tout commence par le «frigidaire à viande», la porte se referme derrière nous dans un claquement sinistre.

Figés par tout ce que nous voyons et entendons, nous ne sommes pas certains du chemin à suivre. Je suis mise en tête du cortège et j’avance à tâtons. Il fait sombre, des âmes me parlent. Nous avançons tranquillement dans les couloirs remplis de mystères. Quelque chose nous passe dans les pattes, pendant que d’autres âmes nous pourchassent. Des êtres tous plus effrayants les uns que les autres nous attendent dans une vieille maison, dans un laboratoire secret, dans une cuisine avec un congélateur qui n’attend que nous, dans une crique où l’odeur de l’eau stagnante nous monte à la tête. Et il ne faut pas oublier la salle de jeux où une petite fille nous attend pour jouer. Est-ce qu’on doit accepter de jouer avec elle ou non? Notre réponse se fait attendre.

Je finis par me retrouver en arrière du cortège, je tiens la personne devant moi, tout en surveillant en arrière. Les grincements, les courants d’air et les hurlements nous accompagnent. Si je sursaute régulièrement, je rigole aussi parfois devant le tour qu’on vient de me jouer. Au moment même où je disais que l’un des personnages allait bouger, il s’approche de moi pour me surprendre.

La maison hantée compte plus d’une quinzaine de salles où environ 14 âmes nous attendent. Le circuit prend plus d’une demi-heure à parcourir. Pour poursuivre le plaisir et l’horreur, il est possible de participer aux soupers spectacles interactifs où magiciens, fakirs et lanceur de couteaux vous attendent. Pour en apprendre plus sur les différentes activités, visiter le www.lhotel54.com ou composer le 514-798-9529

 

 

Comments are closed.